recentpopularlog in

aries1988 : algerie   4

Faut-il revoir l'enseignement de la guerre d'Algérie ?
Qu'est-ce qui justifie cet enseignement facultative ?
Pourquoi la crainte des enseignements
https://overcast.fm/+BDarWHBc/13:05
https://overcast.fm/+BDarWHBc/16:13

Traiter de la Guerre d'Algerie en classe
https://overcast.fm/+BDarWHBc/32:30
education  france  français  algerie  war  children  teaching 
october 2018 by aries1988
Moi, petit-fils de pieds-noirs…
Descendant d’une famille de Français d’Algérie, l’universitaire Hugo Melchior, qui rejetait le passé colonial de ses grands-parents, plaide pour une mémoire commune et non militante de cette histoire contrastée.
algerie 
february 2017 by aries1988
Peut-on dire, comme Emmanuel Macron, que la colonisation est un « crime contre l’humanité » ?

S’agissant d’éventuelles revendications algériennes, la situation est complexe. En Algérie, le pouvoir, qui souffre d’un déficit de légitimité démocratique, a largement utilisé la dénonciation de la colonisation pour se légitimer et susciter l’adhésion des Algériens. On est donc dans un contexte d’usage politique du passé au profit du pouvoir. La question se pose alors de savoir ce qu’il en est dans la société, et, là, la réponse est double.

D’autre part, cependant, aujourd’hui, l’immense majorité de la population algérienne n’a pas connu la période coloniale et il se manifeste parfois une certaine lassitude à l’évocation de cette période, tant elle a été utilisée par le pouvoir. C’est ainsi qu’en 2012, au moment du cinquantenaire de l’indépendance, on a entendu, en Algérie, s’exprimer des demandes de bilan sur ce qui a été fait depuis 1962. La dénonciation de la colonisation n’est pas fonction d’une nationalité ni d’une éventuelle origine. C’est une question de positionnement politique.

Il ne s’agit pas de repentir, cessons d’employer cette terminologie à connotation religieuse. Le plus grave à mon sens est que les Algériens ayant souffert de la colonisation et des crimes commis pendant la guerre d’indépendance n’ont jamais rien eu pour panser leurs plaies.
debate  france  colonialism  algerie  history  politics 
february 2017 by aries1988
The Battle of Algiers: a film for our time

Far from glorifying the independence struggle, his film is a refreshingly non-partisan study in how people become radicalised, how violence breeds violence and how easily civil society can slide into chaos.
terrorism  algerie  history  war  france  movie  colonialism  1960s 
october 2016 by aries1988

Copy this bookmark:





to read